Archius mensuals: novembre 2011

Conferéncia sus l’aranés (Tolosa, 2 de novembre de 2011)

Conferéncia DMOO

Ostal d’Occitània – 11, carrièra Malcosinat – Tolosa (M° Esquiròl)

Dimècres 2 de novembre de 2011 – 18:30

Aitor CARRERA BAIGET (Universitat de Lhèida)

Er occitan dera Val d’Aran : caracterizacion lingüistica, fragmentacion dialectau e afinitats territoriaus

Qué ei er aranés? Maugrat que i a agut un nombre important de lingüistes que se son interessats per occitan dera Val d’Aran (Schädel, Sarrieu, Séguy, Coromines, Winkelmann…), aquera qüestion non ei pas aisida a arrespóner. Aumens que n’i a quauqui uns que – ath nòste vejaire – non l’an pas arresponut coma cau. Era Val d’Aran qu’ei eth solet territòri occitan estacat politicaments ar Estat espanhòu, mès er aranés non ei pas ua varietat lingüistica individualizada, e tanpòc non ei ua modalitat de gascon guaire diferenta des der aute costat dera frontèra francoespanhòla, sustot se deisham de costat es conseqüéncies qu’era interferéncia lingüistica der espanhòu e deth catalan a sus es estructures e eth vocabulari autoctòns. Çò qu’aperam aranés qu’ei un ensemble de parlars gascons qu’an uns arrepòrts fòrça estrets damb eth gascon de Comenge e eth de Coserans. De hèt, er aranés non existís d’un punt de vista dialectologic: es parlars dera partida baisha d’Aran que son vesins des comengesi, e es dera partida nauta qu’an caracteristiques comunes damb es parlars coseranesi, deth temps qu’era zòna centrau causís de còps es solucions baish-araneses e de còps es naut-araneses. Aquerò qu’a implicacions importantes sus era codificacion e era elaboracion der occitan dera Val d’Aran, e sus eth sòn procèssus de convergéncia damb er estandard regionau gascon. Quin ròtle cau que jògue er aranés en procèssus de fixacion d’aqueth estandard regionau? Que sajaram tanben d’arresponé’c.

*

Aitor CARRERA qu’ei professor de lenga e linguistica occitanes ar’Universitat de Lhèida (Catalonha). Qu’a publicat fòrça articles sus dialectologia, sociolingüistica, gramatica e toponimia occitanes en volums monografics e en revistes especializades, e qu’a participat en nombroses amassades scientifiques, a on a exposat es resultats de diuèrses arrecèrques sus er occitan, e mès que mès sus es parlars gascons des Pirenèus.

Petita bibliografia ligada ath subjècte dera conferéncia :

Carrera, Aitor (2011): L’occità. Gramàtica i diccionari bàsics (occità referencial i aranès). Lhèida: Pagès Editors. Web:http://www.pageseditors.com/CAT/llibre_milenio2.asp?id=47&id_llibre=1655

Carrera, Aitor (2008): Entre duès frontères. Estudis de lingüistica occitana. Lhèida: Pagès Editors. Web:http://www.pageseditors.com/CAT/llibre_milenio2.asp?id=47&id_llibre=1397

Carrera, Aitor (2007): Gramatica aranesa. Lhèida: Pagès Editors. Prològ de Joan Solà. Web: http://www.pageseditors.com/CAT/llibre_milenio2.asp?id=47&id_llibre=1394

Conférence DMOO

Maison de l’Occitanie – 11, rue Malcousinat – Toulouse (M° Esquirol)

Mercredi 2 novembre 2011 – 18:30

Aitor CARRERA BAIGET (Universitat de Lleida)

L’occitan du Val d’Aran : caractérisation linguistique, fragmentation dialectale et affinités territoriales

Qu’est-ce que l’aranais ? Bien qu’il y ait eu un nombre important de linguistes qui se sont interessés à l’occitan du Val d’Aran (Schädel, Sarrieu, Séguy, Coromines, Winkelmann…), il n’est pas facile de répondre à cette question. En tout cas, certains – à notre avis – n’y ont pas répondu de façon satisfaisante. Le Val d’Aran est le seul territoire occitan inclus politiquement dans l’État espagnol, mais l’aranais n’est pas une variété linguistique individualisée, pas plus qu’il ne représente une modalité de gascon différente de celles qu’on trouve de l’autre côté de la frontière franco-espagnole, surtout si on laisse de côté les conséquences qu’a eu sur ses structures et sur le vocabulaire autochtone l’interference linguistique de l’espagnol et du catalan. Ce que nous apelons aranés, c’est un ensemble de parlers gascons qui présentent des rapports très étroits avec le gascon de Comminges et avec celui du Coserans. De fait, l’aranais n’existe pas d’un point de vue dialectologique : les parlers de la partie basse de la vallée sont voisins des parlers commingeois, et ceux de la partie supérieure présentent des caractéristiques communes avec les parlers couseranais, tandis que la zone centrale choisit des solutions tantôt bas-aranaises, tantôt haut-aranaises. Ceci a des implications importantes sur la codification et l’élaboration de l’occitan du Val d’Aran et sur le processus de convergence avec le standard régional gascon. Quel rôle l’aranais peut-il jouer dans ce processus de fixation du standard régional ? À cette question également, nous essaierons de répondre.

*

Aitor CARRERA est professeur de langue et linguistique occitanes à l’Université de Lérida (Lleida, Catalogne). Il a publié de nombreux articles de dialectologie, sociolinguistique, grammaire et toponymie occitanes en volumes monographiques et dans des revues specialisées et il a participé à de nombreuses rencontres scientifiques où il a exposé les resultats de diverses recherches sus l’occitan et surtout sur les parlers gascons des Pyrénées.

Petite bibliographie liée au sujet de la conférence :

Carrera, Aitor (2011): L’occità. Gramàtica i diccionari bàsics (occità referencial i aranès). Lhèida: Pagès Editors. Web:http://www.pageseditors.com/CAT/llibre_milenio2.asp?id=47&id_llibre=1655

Carrera, Aitor (2008): Entre duès frontères. Estudis de lingüistica occitana. Lhèida: Pagès Editors. Web:http://www.pageseditors.com/CAT/llibre_milenio2.asp?id=47&id_llibre=1397

Carrera, Aitor (2007): Gramatica aranesa. Lhèida: Pagès Editors. Prològ de Joan Solà. Web:http://www.pageseditors.com/CAT/llibre_milenio2.asp?id=47&id_llibre=1394