DMOO 2013-2014: 2

Dimècres 6 de novembre de 2013 – 18:30

Conferéncia DMOO (Los Dimècres del Miralh a l’Ostal d’Occitània)

Ostal d’Occitània - 11, carrièra Malcosinat – 31000 Tolosa – M° Esquiròl

Katy BERNARD (Universitat Michel de Montaigne, Bordèu III)

Lo Nient e la Jòia

Las cançons de Guilhèm d’Aquitània

Guilhem, Guillem dins la lenga de sas cançons, la lenga d’òc, es lo seten comte de Peitieus e lo noven duc d’Aquitània. Es lo grand d’Alienòr, lo rèiregrand de Ricard Còr de Leon e de Joan sens Tèrra, l’aujòl de sant Loís.

Es tanben lo primièr trobador de l’Istòria.

Onze cançons nos demòran d’el.

Nos fan viatjar, entre fin’amor e palhardariá, farça e renonciament, jòia e nient, dins un univèrs de las facetas multiplas, que dins son còr s’impausa la personalitat atipica d’aquel grand senhor cantaire de l’esperit d’avantgarda :

Farai un vers de dreit nien :

Non er de mi ni d’autra gen,

Non er d’amor ni de joven,

Ni de ren au,

Qu’enans fo trobatz en dormen

Sus un chivau.

Farai un cant de nient blos :

Serà pas a prepaus de ieu ni de cap d’autra personsa,

Serà pas a prepaus de l’amor ni de la joventut,

Ni de res mai,

Ja que foguèt trobat en dormissent

Sus un caval.

Katy Bernard es mèstra de conferéncias d’occitan a l’Universitat Miquèl de Montanha (Michel de Montaigne), Bordèu III, especialista de l’occitan modèrne e medieval ; mai precisament dels tèxtes literaris (la lirica dels trobadors, romans e novèlas) e nonliteraris (astrologia, divinacion, magia) de l’occitan ancian. Es per alhors presidenta de l’associacion Trobadas que sa tòca màger es de defendre, illustrar e promòure la literatura dels trobadors per divèrsas manifestacions scientificas e culturalas.

(FR)

Mercredi 6 novembre 2013 – 18:30

Conférence DMOO (Los Dimècres del Miralh a l’Ostal d’Occitània)

Ostal d’Occitània - 11, rue Malcousinat – 31000 Toulouse – M° Esquirol

Katy BERNARD (Université Michel de Montaigne, Bordeaux III)

 Le Néant et la Joie

Les chansons de Guillaume d’Aquitaine

Guillaume, Guillem dans la langue de ses chansons, la langue d’oc, est le septième comte de Poitiers et le neuvième duc d’Aquitaine. Il est le grand-père d’Aliénor, l’arrière-grand-père de Richard Cœur de Lion et de Jean sans Terre, l’ancêtre de saint Louis.

Il est aussi le premier troubadour de l’Histoire.

Onze chansons nous restent de lui.

Elles nous font voyager, entre fin’amor et paillardise, farce et renoncement, joie et néant, dans un univers à facettes au cœur duquel s’impose la personnalité atypique de ce grand seigneur chanteur à l’esprit d’avant-garde :

Farai un vers de dreit nien :

Non er de mi ni d’autra gen,

Non er d’amor ni de joven,

Ni de ren au,

Qu’enans fo trobatz en dormen

Sus un chivau.

Je fais un chant de pur néant :

Il n’est de moi ni de nul autre,

Il n’est d’amour ni de jeunesse,

Ni de rien d’autre,

Puisqu’il fut trouvé en dormant

Sur un cheval.

 

Katy Bernard est maître de conférences d’occitan à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III, spécialiste de l’occitan moderne et médiéval ; plus précisément des textes littéraires (la lyrique des troubadours, romans et nouvelles) et non-littéraires (astrologie, divination, magie) de l’occitan ancien. Elle est par ailleurs présidente de l’association Trobadas dont le but principal est de défendre, illustrer et promouvoir la littérature des troubadours par diverses manifestations scientifiques et culturelles.